Histoires universelles en français au XVe siècle

Le site «HU15», lancé en 2014, est dédié à l’étude des histoires universelles composées en français au XVe siècle et à leurs manuscrits. Il a comme visée concrète de fournir des descriptions et quelques transcriptions de textes en partie inédits mais ayant connu un important succès, ainsi que des descriptions des manuscrits les contenant. En l’absence d’édition critique, d’études de leur tradition textuelle et à cause du nombre de leurs témoins manuscrits, les histoires universelles constituent un corpus complexe à utiliser et à parcourir. Ce site est pensé comme un vaste paratexte permettant une exploration plus rapide et aisée des textes étudiés.

Ce projet est rendu possible par une subvention du Conseil de Recherches en Sciences Humaines du Canada (CRSH), dans le cadre du concours Subvention de développement Savoir.

Les Neuf Preux d'un texte à l'autre

Le motif des Neuf Preux, qui commence à se diffuser au début du XIVe siècle, est construit autour de trois triades, figurant les trois grands âges de l’Humanité. Si les Neuf Preux, héros dont le succès médiéval individuel se fonde sur une faveur textuelle sans cesse renouvelée, figurent ensemble sous différentes formes dans les arts figuratifs, il n'en demeure pas moins que les textes qui leur sont exclusivement consacrés en tant que groupe sont moins répandus et n'ont été que très peu étudiés, malgré leur grande valeur culturelle, sans doute du fait de la diversité des supports des textes (manuscrits, imprimés, fresques, tapisseries, gravures) et de leurs dimensions, le corpus se composant à la fois de textes très vastes ou très brefs. En explorant les possibilités offertes à la philologie traditionnelle par les nouvelles technologies, l’objectif de ce projet est la transmission d'un patrimoine textuel largement inédit, mais pourtant emblématique des pratiques de la fin du Moyen Âge, et la mise en place de sa diffusion. Le projet proposé vise à fournir une description des apparitions textuelles des Neuf Preux, accompagnée de transcriptions de ces textes, en particulier pour les textes inédits.

Ce projet est rendu possible par une subvention du Fonds de Recherche du Québec-Société et culture (FRQSC), dans le cadre du concours Etablissement de nouveaux professeurs-chercheurs.